BIM : ferez-vous partie de la révolution ?

Innovation
BIM : ferez-vous partie de la révolution ?

Les 28 et 29 mars, Paris accueille le BIM World et Bouygues Construction sera encore partenaire de cette 4ème édition. A cette occasion, Christophe Moreau, Directeur Modernisation des Métiers, revient sur cet enjeu stratégique pour le BTP et vous donne ses conseils pour faire partie de cette révolution !

TGI BIM

 

" Bienvenue

dans le futur ! "

 

1. En quoi le BIM est-il une révolution ?

Le BIM dans son stade collaboratif est une révolution car il favorise le travail entre les intervenants d'un projet en passant :

d’un mode séquentiel itératif où chaque acteur ne peut qu’optimiser sa propre production, à partir des options héritées des phases précédentes,

• à un mode collaboratif organisé où il devient possible de mobiliser et mettre d'accord les bons acteurs au bon moment sur le bon sujet.

 

Les bénéfices pour la profession sont majeurs : diminution des coûts, amélioration de la qualité des ouvrages et du processus de construction, digitalisation de la filière. Au-delà de nouveaux apprentissages techniques, le BIM collaboratif exige des changements culturels :

• l'appropriation de nouveaux modes de travail

• le fait de penser aux besoins des acteurs suivants dans le cycle de la vie de l'ouvrage

• l'évolution des relations entre les acteurs pour se faire d'avantage confiance.

 

2. Quelle est l'ambition de Bouygues Construction ?

Si notre ambition est d’être parmi les leaders des constructeurs intégrant la transformation digitale, aujourd’hui nos 2 enjeux essentiels avec le BIM sont de nous aider à :

• renforcer la sécurité, la qualité et la compétitivité de nos projets ;

• mieux gérer la complexité grandissante de nos ouvrages.

C’est pourquoi, nous développons l’usage du BIM collaboratif dans l’ensemble de nos métiers, implantions et projets. Au-delà de l’ambition, il y a la philosophie.

 

Pour nous, faire un projet en BIM, c’est d’abord bien comprendre, par un dialogue avec le client, les spécificités du projet et ses enjeux pour déterminer les cas d’usage adaptés à ce projet. Par exemple :

• réaliser une visite virtuelle de l’ouvrage pour bien le faire comprendre.

• extraire automatiquement les quantités de la maquette pour avoir les métrés.

• réaliser la synthèse entre les disciplines (structure, lots techniques).

• constituer le Dossier des Ouvrages Éxécutés.

Pour chaque cas, il faut des compétences techniques, des logiciels spécialisés et une infrastructure informatique adaptée. Des progrès sont encore à faire par les éditeurs de logiciels, notamment en matière d’interopérabilité, de gestion des droits ou de traçabilité des modifications. Bouygues Construction est très impliquée dans les instances de normalisation de tous ces outils.

 

3. Quels conseils donner à nos canidats potentiels ?

Nous sommes convaincus que le BIM est une révolution inéluctable, et que la construction va beaucoup évoluer dans les dix ans. Le BIM va rapidement devenir incontournable, pour chaque acteur du projet. Les personnes qui se projettent dans nos métiers, doivent l’intégrer. Et s’y préparer !

Aujourd’hui, quel que soit l’ouvrage ou le stade du projet, le BIM Management est déjà est un paramètre essentiel dans la réussite de nos projets. Voilà pourquoi nous recrutons de plus en plus de BIM Managers, dans nos bureaux d’études comme sur nos grands chantiers.

Demain, le BIM Management ou cette capacité à travailler dans la maquette numérique avec tous les acteurs, ne correspondra plus à un poste dédié mais sera une compétence demandée à tout collaborateur impliqué. Du bureau d’études à la conduite de travaux en passant par les achats, l’exploitation ou les équipes commerciales.