Campus Pro Bono : les collaborateurs de Bouygues Construction se mobilisent

Engagement
Campus Pro Bono : les collaborateurs de Bouygues Construction se mobilisent

Depuis quatre ans, Bouygues Construction est partenaire de Pro Bono lab et intervient sur les campus d’HEC, de l’ESSEC, de la Sorbonne, de l’EM Lyon et de Sciences Po. Au total, ce sont 50 collaborateurs associés avec 70 étudiants qui ont choisi de mettre leurs compétences au profit d’associations au cours de 400 heures de Pro Bono. Focus sur une journée au service des autres mais aussi au bénéfice des collaborateurs.

Une opération de mécénat de compétences
Comme son nom l’indique, « Pro Bono » vient du latin et signifie « pour le bien public ». L’objectif de Pro Bono lab est donc d’organiser un partage de compétences entre des salariés d’entreprises et des associations qui n’ont pas les moyens d’accéder à ce type de services. Les associations peuvent ainsi aborder une problématique précise dans des secteurs comme la stratégie, la finance, le marketing, la communication, les ressources humaines, le web ou encore le droit. Lors des Campus Pro Bono, les rencontres ont également pour objectif de sensibiliser les étudiants à cette pratique en les intégrant dans l’organisation de ces événements.

 

Bouygues Construction au service des associations
En 2015, 13 collaborateurs de Bouygues Construction ont choisi de mettre leurs compétences au profit de trois associations : Family Durable, Autisme Rwanda France et Génération Cobayes. Une opération gagnant-gagnant comme celle auprès de Génération Cobayes à la Sorbonne. Le 20 avril 2015, Bouygues Construction accompagnait l’association Génération Cobayes dans le développement de partenariats privés. Quatre collaboratrices issues des services RH et juridique ont mis leurs compétences au service de Génération Cobayes aux cotés du So’In, une association étudiante sur l’innovation sociale. Si l’avantage pour les associations est plutôt évident puisqu’elles bénéficient d’un accompagnement gratuit d’une journée, quel intérêt pour les collaborateurs ?

 

« Je retire de cette journée une très bonne expérience personnelle avant tout, j’ai trouvé très intéressant de pouvoir mettre mes compétences professionnelles au profit d’une association. […] Si c’était à refaire je le referai ». Amandine Naimi, Direction juridique de Bouygues Construction.