Trophées de la Femme du BTP 2014 : 3 collaboratrices primées !

Mixité
Trophées de la Femme du BTP 2014 : 3 collaboratrices primées !

Si certains clichés ont la vie dure, il y en a un qui cède toujours plus de terrain : le BTP ne serait pas un métier de femme. Les Trophées de la femme du BTP, organisés par Le Moniteur le 16 décembre et dont Bouygues Construction était partenaire, ont démontré que la mixité dans les entreprises de construction est déjà en marche et que le mouvement s’accélère. Cette première édition, dont l’objectif était de récompenser des parcours exemplaires de femmes dans tous les métiers, a suscité l’enthousiasme des collaboratrices du Groupe et trois d’entre elles y ont été primées.

Morceaux choisis de leurs impressions à l’issue de la remise des prix.

Sophie Reignier, Femme de Ville durable et Intelligente 2014 :

« Le BTP est un métier où l’on peut se réaliser en tant que femme »

« Je suis très fière d’avoir reçu le prix de la Ville durable, car ce thème m’importe beaucoup. […] Je me suis un peu fait violence pour participer au début : dans ce métier on n’a pas besoin de lauriers pour avancer, mais j’ai vraiment été soutenue par les équipes et ma hiérarchie. Chez Bouygues Construction, on nous fait confiance et on nous donne de belles opportunités. Au quotidien, on nous encourage à oser, à développer, à raconter de nouvelles histoires comme on a envie de le faire. C’est un Groupe dans lequel je me sens bien, pionnier sur les thèmes de la Ville durable et qui nous permet d’aller loin. »

Marie Clamagirand, Femme de Travaux 2014  :

« Montrer qu’il est possible pour une femme de réussir »

« Ces trophées sont un grand pas pour Bouygues Construction, car plus de quatre-vingts femmes, toutes filières confondues, y ont présenté leurs candidatures. C’est une grande fierté ! Nous avons montré qu’il y a des femmes qui se bougent, qui sont passionnées par ce qu’elles font et qui veulent réussir. J’aime faire avancer les projets, satisfaire mes clients et je suis en phase avec ce que l’on développe chez Bouygues Construction. L’humain est au cœur des valeurs, car derrière les heures de travail, ce sont les compétences des collaborateurs qui s’imposent. […] Pour moi, l’avenir serait que beaucoup de femmes se disent qu’elles peuvent réussir, qu’elles en sont capables, cela en vaut la peine. Dans le BTP, nous faisons un beau métier, nous construisons pour l’avenir. »

Sandra Chabrier-Breil, Prix Spécial du Jury 2014 :

« Dans notre métier, il est possible de donner vie à ses envies »

« Cette catégorie n’étant pas prévue, j’ai été très surprise et émue. Ce trophée a plusieurs significations pour moi : il montre d’abord qu’il est possible de donner vie à ses envies, que cela n’est pas réservé aux autres. C’est surtout un bel hommage au travail des équipes avec lesquelles j’ai travaillé, à leur passion pour leurs métiers et à leur volonté de partager de belles aventures. […] Il me semble que la plus belle chance que l’on puisse avoir dans la vie, est de faire ce que l’on a envie de réaliser. Si une jeune femme a envie de travailler dans le BTP, elle ne doit pas se censurer, se dire qu’elle n’y arrivera pas. Il faut qu’elle se lance et qu’elle essaie. Si je devais laisser un message, je dirais OSEZ. Notre environnement évolue, les mentalités changent et les freins disparaissent. »